Accueil

SANS ENFANT : DU TEMPS POUR PRIER POUR LES AUTRES ?

« Puisque je n’ai pas d’enfant, je dois prier plus pour les autres ! » Une personne non musulmane sans enfant a partagé cette réflexion avec moi il y a quelques années. Cela m’a semblé une bonne idée, bien que personne ne nous l’impose. Elle arguait que les parents n’ont plus le temps de prendre un moment spirituel pour eux même, en particulier, durant les premières années de leurs enfants.

INFERTILITÉS : PERDRE LA FOI

Dans le livre d’invocations très connu dans nos communautés musulmanes, La Citadelle du Musulman , des prières existent lors de doutes dans sa foi.
En d’autres termes, la confiance totale en Dieu peut se perdre dans les douleurs des épreuves.
Cependant, lorsque la confiance, autrement dit la foi, se base sur des promesses jamais faites par le Divin tout se complique.

LE CÉLIBAT N’EST PAS UN PÉCHÉ EN ISLAM

Les épouses du Prophète après sa mort sont restées célibataires, sur ordre du Divin . Certaines d’entre elles ont vécu une longue vie, célibataire. Il parait donc invraisemblable que les communautés musulmanes, à la manière des sociétés en générales, discréditent le célibat et rabaissent les célibataires.

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

À propos de moi

Musulmane, française, je m’intéresse à des sujets jugés tabous ou peu explorés dans les communautés musulmanes.