LES BÉBÉS MIRACLES DU CORAN : SOURCE D’ESPOIR OU DE PEINE ?

Les histoires de « bébés miracles » sont, comme dans la Bible, présentes dans le Coran : Zacharia, Marie, ou Anne la mère de Marie âgée lors de sa grossesse. Mais la narration la plus en vogue et la plus citée dans certaines communautés musulmanes c’est l’histoire d’Abraham et son épouse Sara respectivement, d’après certaines sources, environ 120 ans et 99 ans. Rares sont les sites consacrant des articles aux couples sans enfant ou à des femmes de plus de trente ans espérant se marier sans évoquer la grossesse de Sara. La leçon à tirer ?  Ne pas s’inquiéter, ne pas se décourager, Dieu peut décider d’accorder des enfants à tous âges.

Source de découragement

Seulement l’utilisation de cette histoire afin de motiver les personnes peinant à concevoir génère plus de découragement que d’espoir. Nous devrions donc nous demander si l’on ne se trompe pas. Si l’on saisit réellement le sens de cette histoire.

En effet, l’interprétation courante entretient de faux espoirs : attendre avec confiance dans le Créateur que celui-ci donne un enfant à tous celles et ceux qui le souhaitent.

Ainsi, passer à une autre étape dans sa vie, quelle qu’elle soit est empêché par le rappel constant par l’entourage de ces « bébés miracles ». C’est finalement une exhortation à rester dans sa condition de tristesse, de colère en attendant le miracle qui n’arrive pas toujours.

Une promesse imaginée

Finalement, la colère prend le pas. La colère contre le Divin lequel n’exauce pas le vœu. Il trahirait, en ne tenant pas Sa promesse. Une promesse que nous L’imaginons faire à travers ces « bébés miracles ».

Mais le Divin ne trahit pas.

Nous interprétons forcément mal ces récits.

Ces récits de « bébés miracles » ne sont peut-être qu’un simple rappel ou la démonstration de la toute-puissance du Suprême.

On peut donc considérer que Dieu ne s’engage pas à exaucer tous nos vœux exactement comme nous le souhaitons. Autrement dit, il n’existe pas de vœux mal formulés comme certains le laissent penser aux personnes désirant un enfant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s