LES PERSONNES SANS ENFANT : IMMATURES ?

Qu’est-ce que la maturité ?

Pour de nombreuses personnes, dans et en dehors des communautés musulmanes, la naissance d’un enfant donne accès à la maturité. Une maturité très souvent associée à la compétence d’un individu, dans son travail par exemple. Ainsi, une tâche mal exécutée résulterait d’une immaturité directement liée au statut de personnes sans enfant.

Dans certains imaginaires, la maturité serait donc liée au statut de parent. Autrement dit, de la bonne santé des ovules, des spermatozoïdes et de leur bonne utilisation dépendrait la maturité d’un individu.

Lire la suite

CONTINUER D’APPRECIER LE MOIS DE RAMADAN

Période spirituelle et surtout festive, le mois de Ramadan se transforme pour certains hommes et femmes sans enfant (hse et fse) en un mois pénible.

Le mois de Ramadan correspond au mois de l’espoir, de la spiritualité avec un grand S, et de la formulation de vœux, énormément de vœux même si c’est le pardon que nous devrions rechercher en premier.

Lire la suite

CHILDLESSNESS IN MUSLIM SOCIETIES

Have a child or remain one[1]

In a book explaining Islam to children and teenagers it stated that it is the duty of Muslim women to be mothers. I was surprised that the author, a non-Muslim, had grasped what few of us seem to acknowledge openly: that Muslim women are compelled to be mothers, even though it is not an Islamic requirement.

In order to challenge this discourse, we need to examine the  status of motherhood and childlessness within an Islamic framework. How has the Islamic legal system led Muslims to believe that women’s only function is childbearing? This re-examination means re-evaluating the status of motherhood, children and parents, and, to some extent, the role of marriage. It must lead to a reflection on the ethics of reproduction: how far should we support the thinking of obligation to have a child?

Lire la suite