PAUSE LECTURE : UN HOMME SANS ENFANT DANS LA COMMUNAUTÉ JUIVE

The Pater. My Father, My Judaism, My Childlessness De Elliot Jager

Être un homme sans enfant dans la communauté juive. Elliot Jager se raconte et livre des témoignages d’autres hommes juifs qu’ils observent ou pas les pratiques de la religion.  

Rare témoignage d’un homme sans enfant

Les hommes se livrent rarement sur leur condition d’homme sans enfant : leur désir d’enfant, le deuil. Dans The Pater Elliot Jager pars de son histoire personnelle.

Lire la suite

AVOIR DES ENFANTS : UNE OBLIGATION RELIGIEUSE ?

Deux idées répandues prônent l’obligation religieuse de concevoir des enfants. La première tire sa source d’un hadith[1] extrait d’un corpus sur le mariage collecté par Boukhari, un homme ayant compilé de nombreux hadiths, attribués au Prophète, jugés authentiques. Le hadith, en question, enjoint les hommes à se marier avec des femmes fécondes afin d’accroitre les membres de la communauté de confession musulmane. La deuxième idée répandue tire vraisemblablement son origine de l’interprétation de la finalité du mariage. Celui-ci aurait pour unique but la procréation.

Ces deux idées disqualifient toutes personnes ne pouvant ou ne souhaitant pas d’enfant. Elles sont dès lors, coupable de ne pas remplir leur obligation religieuse. Ces croyances conduisent les prétendants musulmans à rechercher des compagnes théoriquement fécondes. Ils excluent donc pour un mariage toutes personnes de plus de trente-cinq ans, âge auquel la fécondité d’une femme commence à baisser. C’est également le cas pour les messieurs cependant cela est moins connu et moins discuté.

Lire la suite