NE PAS AVOIR D’ENFANT : UNE PUNITION DIVINE – NAISSANCE D’UNE IDÉE REÇUE

Vous l’avez surement remarqué comme moi, dans les communautés musulmanes les enfants sont considérés comme une baraka, une grâce, voire une récompense du Divin. En d’autres termes, ne pas en avoir revient à subir une punition divine.

Cette idée reçue entre en conflit avec le message du Coran. Dans celui-ci, Dieu est omnipotent, Il fait ce qu’Il veut. Des versets le rappellent régulièrement. Les versets 49 et 50 de la sourate 42 le stipulent.

Rien dans le Coran n’indique que l’absence d’enfant résulterait d’une mauvaise action ou conduite. Malgré tout, l’idée persiste. Alors d’où vient cette idée ?

Lire la suite

LES PERSONNES SANS ENFANT NOUS RENVOIENT À NOTRE SPIRITUALITÉ

On ne va pas se mentir, dans la plupart de nos communautés musulmanes, on discute plus de longueurs de tissu, de notre image chez les non-musulmans ou d’espace entre les bras au moment de la prosternation que de réflexions sur le doute, la colère contre Dieu, le dépit, l’envie de tout lâcher, l’incompréhension.

Et je me demande si ce n’est pas justement pour ces raisons que la mention et la présence d’hommes et de femmes sans enfant dérangent. Ces personnes par leur présence, leurs histoires renvoient à nos interrogations, à nos craintes.

Lire la suite

CONCEVOIR DES ENFANTS : ENJEUX IDÉOLOGIQUES ET ÉCONOMIQUES

Des théologiens, des directeurs de centre d’assistance médicale à la procréation (AMP) n’ont aucun intérêt à ce que les voix des femmes sans enfant (FSE) et des hommes sans enfant (HSE) s’élèvent. Dans le premier cas, ils détruiraient les idéologies construites autour de la conception et du rôle de la femme en particulier. Dans l’autre cas, laisser entendre qu’une vie heureuse est possible sans enfant que cela soit par choix ou par circonstance mettrait en danger un business très lucratif. Et ce, en dépit de l’idée de départ d’aider des couples à concevoir; aujourd’hui les enfants sont un business.

La conception d’un enfant devient un enjeu idéologique et économique.

Lire la suite

LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : STOP AUX MYTHES AUTOUR DE LA MATERNITÉ POUR SAUVER DES VIES

La stigmatisation des femmes sans enfant, la divinisation des mères, la mythification de la parentalité sont des violences faites aux femmes.

Dans le monde, 1 femme sur 2 meurt assassinée par son partenaire ou sa famille. Parmi elles, des femmes sans enfant. Elles succombent sous les coups parce qu’elles ne peuvent pas enfanter. Elles meurent parce que dans l’environnement dans lequel elles vivent une femme n’est admise que lorsqu’elle devient « mère ». Des femmes meurent dans les sociétés où elles sont seules reconnues responsables de l’infertilité du couple. Des femmes se suicident ou tentent de se suicider lorsqu’elles sont marginalisées parce qu’elles ne sont pas mères.

Lire la suite

QUAND…TU AURAS DES ENFANTS!

Ne faut-il pas changer ce « quand » pour un « si »… tu as des enfants ? Un « si » à la place du « quand » changerait la perspective des petites filles et leur épargnerait les souffrances liées à ce « quand ». Tous les champs des possibles seraient ouverts.

On inculque aux enfants, surtout aux petites filles, le rôle qui leur est assigné bonnes épouse et surtout, mère. Elles doivent aspirer à concevoir des enfants qu’elle le veuille ou non. Les parents, les amis des parents et tout l’entourage de la petite fille y veillent en lui répétant ce mantra qu’elle entendra tout le long de sa vie jusqu’à la fin de son cycle reproductif « quand tu auras des enfants ! »

Lire la suite