AVOIR DES ENFANTS : UNE OBLIGATION RELIGIEUSE ?

Deux idées répandues prônent l’obligation religieuse de concevoir des enfants. La première tire sa source d’un hadith[1] extrait d’un corpus sur le mariage collecté par Boukhari, un homme ayant compilé de nombreux hadiths, attribués au Prophète, jugés authentiques. Le hadith, en question, enjoint les hommes à se marier avec des femmes fécondes afin d’accroitre les membres de la communauté de confession musulmane. La deuxième idée répandue tire vraisemblablement son origine de l’interprétation de la finalité du mariage. Celui-ci aurait pour unique but la procréation.

Ces deux idées disqualifient toutes personnes ne pouvant ou ne souhaitant pas d’enfant. Elles sont dès lors, coupable de ne pas remplir leur obligation religieuse. Ces croyances conduisent les prétendants musulmans à rechercher des compagnes théoriquement fécondes. Ils excluent donc pour un mariage toutes personnes de plus de trente-cinq ans, âge auquel la fécondité d’une femme commence à baisser. C’est également le cas pour les messieurs cependant cela est moins connu et moins discuté.

Lire la suite

LES PRIÈRES PAS TOUTES EXAUCÉES

On commence à se poser des questions dès que nos vœux ne sont pas exaucés . On voit des personnes souhaiter des choses très importantes pour elles,aller prier pour obtenir ce qu’elles souhaitent. Pourtant rien ne se passe. Dans d’autres cas, certaines personnes s’écrient « mes prières ont été exaucées » ou « Dieu a entendu mes prières » ou encore « Il a exaucé mes prières. »

Dans le poste précédent, j’émettais l’idée que Dieu n’avait pas fait le serment d’exaucer tous nos vœux.

Lire la suite

LES BÉBÉS MIRACLES DU CORAN : SOURCE D’ESPOIR OU DE PEINE ?

Les histoires de « bébés miracles » sont, comme dans la Bible, présentes dans le Coran : Zacharia, Marie, ou Anne la mère de Marie âgée lors de sa grossesse. Mais la narration la plus en vogue et la plus citée dans certaines communautés musulmanes c’est l’histoire d’Abraham et son épouse Sara respectivement, d’après certaines sources, environ 120 ans et 99 ans. Rares sont les sites consacrant des articles aux couples sans enfant ou à des femmes de plus de trente ans espérant se marier sans évoquer la grossesse de Sara. La leçon à tirer ?  Ne pas s’inquiéter, ne pas se décourager, Dieu peut décider d’accorder des enfants à tous âges.

Lire la suite